Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog de alain.suze

Le blog de Alain SUZE Des articles sur la santé, sur la forme et le bien-être, sur la diététique, et sur la littérature.

Articles avec #sexualite catégorie

Publié le par alain.suze
Publié dans : #sexualité

     Il faut bien le reconnaître, nous avons tous des idées reçues sur le sexe et ses comportements. Un premier exemple qui fait rire certains, mais en, décourage d'autres, c'est que "la masturbation rend sourd5402248191_1d6be18727.jpg". En fait, il s'agit d'une contre-vérité diffusée par le Dr Tissot, un médecin du XVIIIe siècle qui voulait ainsi empêcher la pratique en question. Son livre qui faisait référence à l'époque, a été réédité 60 fois jusqu'au début du XXe siècle, ancrant ainsi cette assertion dans notre inconscient collestif.

     Le Dr Sylvain Mimoun auteur de plusieurs livres sur le sexe vient de sortir un nouvel ouvrage, écrit en collaboration avec Isabelle Yhuel, où il retablit quelques vérités.

En voici quelques-unes :

 

1) L'allaitement protège du cancer du sein

C'est Exact : Grace à l'ocytocine, une hormone dont le taux augmente lorsque une femme allaite.  Cette hormone a pour but, chez les femelles animales, de les pousser à s'occuper de leurs petits. 

 

2) Faire l'amour protège aussi du cancer du sein

C'est faux : Même si une plus grande quantité d'ocytocine est sécrétée pendant les rapports sexuels, rien ne prouve que cela protège les femmes du cancer du sein.

 

3) Il est tout à fait possible d'avoir un orgasme sans stimulation sexuelle

C'est exact : L'orgasme est avant tout cérébral, c'est le cerveau qui déclenche cet intense plaisir.

 

4) Il faut faire l'amour au moins trois fois par semaine

C'est faux : En fait, il faut faire l'amour quand on en a envie, que ce soit tous les jours, ou une seule fois par mois. L'important étant d'être en harmonie avec son partenaire. 

 

5) On fait mieux l'amour l'été que les autres saisons

C'est vrai : L'été, les femmes se dénudent plus facilement, stimulant ainsi les hommes par le regard qu'ils portent sur elles. La lumière du soleil, plus intense, concoure aussi à l'excitation. Enfin, l'été est la saison des vacances, période de l'année qui offre plus de temps libre.

 

6) Les premiers mois d'une grossesse, le  désir de faire l'amour est souvent plus important chez les femmes

C'est vrai : Pour deux raisons : 

a) L'augmentation du taux de progestérone et d'oestrogènes ;

b) L'impact psychologique de la grossesse.

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #sexualité

    La plupart des techniques de contraception sont féminines, les hommes n'ayant que le préservatif masculin à leur disposition. Il faut savoir que trois femmes sur quatre âgées de 15 à 54 ans utilisent une contraception, que 60 % utilisent la pilule, et qu'une femme sur sept a recours à une contraception d'urgence au cours de sa vie.

   Les méthodes contraceptives sont mécaniques ou chimiques.

 

Les méthodes mécaniques

- StériletLe stérilet Le stérilet

     C'est un dispositif qui se place dans l'utérus (par le gynécologue) et qui est destiné à y rester pendant trois à cinq ans. Il mesure trois centimètres de long, il a la forme d'un T et peut diffuser du cuivre, ou une hormone progestative.

- Le préservatif

     Les hommes n'ont pas l'exclusivité de ce dispositif, il existe également un préservatif féminin. Il est mis en place à n'importe quel moment avant le rapport. Il est constitué d'un corps en latex et de deux anneaux souples pour le maintenir, un au fond du vagin et un au niveau de la vulve.

- Les méthodes locales

    Ce sont les produits spermicides (éponges, gels, ovules) Les spermicides ;

   Et la cape, ou encore le diaphragme.

 

Les méthodes chimiques

     Elles font appel aux hormones, œstrogènes et progestérone.

-Pilule La pilule. La pilule 

     Elle peut être composée uniquement de progestérone et se présente alors sous la forme de plaquettes de 28 comprimés actifs.

      Elle peut aussi être composé de progestérone associée à un œstrogène, et se présente sous la forme de plaquette de 21 ou 24 comprimés actifs avec souvent 4 ou 7 comprimés de placebo destiné à conserver le réflexe de la prise quotidienne.

En cas d'oubli :

    > Si l'oubli est inférieur à trois heures pour une pilule progestative et inférieur à 12 heures pour une pilule œstroprogestative, il faut prendre le comprimé oublié et poursuivre le traitement.

    > Si l'oubli est supérieur à ces délais, il faut savoir qu'il existe :

Une pilule du lendemain, et même ;

Une pilule du surlendemain. La contraception du surlendemain

- Les autres méthodes hormonales

L'anneau qui reste en place pendant trois semaines ;

Le patch qui va diffuser des hormones pendant une semaine. La méthode de prise sera de trois patchs d'une semaine et d'une semaine de repos.

L'implant, qui diffuse des hormones pendant trois ans.

Il existe également un traitement par injection, avec une piqûre tous les trimestres.

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #sexualité

   Depuis la rencontre entre deux partenaires, jusqu'à l'implantation de l'œuf dans la paroi utérine (la nidation), voici quatorze images pour vous montrer les différentes étapes de la fécondation.

 

   Un petit clic ici : Fecondation Fecondation  ; et regardez chacune des images de cet album. 

 

N°  1   : Soyons discrets 

N°  2   : Ce sont des spermatozoïdes, des gamètes mâles

N°  3   : C'est un ovule avant la fécondation

N°  4   : C'est le parcourt des spermatozoïdes dans l'utérus, puis dans la trompe de Faloppe, j'usqu'à l'ovaire

N°  5   : Il y a compétition entre les sparmatozoïdes

N°  6   : Un seul rentrera dans l'ovule

N°  7   : Le sparmatozoïde est en train de pénétrer l'ovule

N°  8   : Il s'agit d'un ovule fécondé 

N° 9,1 : L'ovule commence à se diviser, d'abord en deux cellules

N° 9,2 :  L'ovule se divise ensuite en quatre cellule,

N° 9,3 :  L'ovule poursuit sa division en multiples cellules, puis

N° 9,4 :  C'est la nidation : L'oeuf poursuit sa division et d'implante dans la paroi de l'utérus

N° 9,5 :  Une autre image de la nidation

N° 9,5 :  Encore une image de la nidation

 

 

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #sexualité

     7159892518_80fdd53b1a.jpgAujourd'hui de plus en plus de femmes sont victimes de troubles cardio-vasculaires, à tel point qu'elles sont devenues la première cause de mortalité féminine.

     Les maladies cardio-vasculaires touchent des femmes de plus en plus jeune, et il n'y a pas que le tabagisme, ou encore une moins bonne hygiène de vie pour expliquer ce phénomène.

     La pilule pourrait, elle aussi, être en cause. La pilule

 

L'hormone en cause 

     En fait il s'agit des pilules qui contiennent un oestrogène de synthèse, l'éthinylestradiol, et cette molécule multiplierait par cinq le risque d'avoir un infarctus. Plus le dosage en éthilylestradiol est important et plus le risque augmente. De plus, le risque augmenterait également avec le type de progestatif associé.

- Les pilules de première génération (Ovanon, Norquentiel, etc.), sont naturellement les plus dosées et contiennent 50 mg d'éthinylestradiol ;

- Celles de deuxième génération (Miniphase, Triella, etc.), contiennent 40 mg d'éthinylestradiol, et pourtant elles sont remboursées par l'assurance-maladie. En fait, ce sont les seules qui soient remboursées.

- Celles de troisième génération (Moneva, Varnoline, etc.) ont un dosage moins important, 20 à 30 mg d'athinylestradiol. 

- Les pilules de quatrième génération, les micropilules (Jasmine, etc.), ainsi que les anneaux utérins (NuvaRing), et les dispositifs transdermiques (Evra), contiennent moins de 20 mg d'éthinylestradiol.

- Enfin, les pilules de dernière génération (Zoely) ne continnent pas d'éthinylestradiol, mais un oestrogène naturel, elles seraient donc moins nocives pour les artères et le coeur.

 

   Les risques augmentent, si en plus, les femmes qui prennent une pilule contenant de l'éthinylestradiol :

- Fument ;

- Ont plus de 35 ans ;

- Sont obèses ;

- Sont atteintes de diabète Le diabète de type 2, ou d'hypercholestérolémie Le cholestérol ;

- Ont des antécédents familiaux d'accidents cardio-vasculaires.

 

Solutions

Dans tous les cas, il vaut mieux préférer :

- Les contraceptifs oraux avec des progestatifs purs (Désobel, etc.) ;

- Le macroprogestatif Lutéran ;

- L'implant Nexplanon ;

- Le dispositif intra-utérin Mirena ;

- La contraception définitive Essure. 

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #sexualité

    4648311971_8b883c50ca.jpgLes glandes de Bartholin sont des glandes féminines qui se trouvent placées dans le muscle qui permet à la vulve de se refermer. Elles sont situées de part et d'autre de la moitié postérieure du vagin.  Elles sont reliées aux petites lèvres par l'intermédiaire d'un canal excréteur.

   

Rôle

    Les glandes de Bartholin sécrètent un liquide filant et incolore qui contribue à lubrifier le vagin au moment des rapports sexuels.

   

Pathologie

    Les glandes de Bartholin peuvent être atteintes d'inflammations, ce qui nécessitent parfois leur ablation. 

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #sexualité

    2377412941_9f7765a287.jpgLe laboratoire Théramex commercialise une nouvelle pilule contraceptive baptisée Zoely La pilule. Il s'agit de la première pilule monophasique à l'œstrogène naturel. Les oestrogènes

 

   Chaque plaquette contient 24 comprimés actifs d'œstrogène et d'un progestatif, et 4 comprimés de placebo.

Le but est de :

-  Mieux gérer l'oubli d'une pilule ;

- Éviter la reprise de l'activité des ovaires à la fin de chaque plaquette comme dans le schéma 21/7 ;

- Avoir des règles courtes de 3 à 4 jours et de faibles intensités.

 

    Toutes les femmes peuvent prendre cette nouvelle pilule, mais il faut savoir qu'elle n'est pas remboursée par l'assurance-maladie et qu'elle est vendue au tarif de 9 à 14 euros par plaquette.

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #sexualité

    2907296198_b899bf0542.jpgLes hommes ne sont pas les seuls à connaître la panne sexuelle, les femmes peuvent aussi être victime de ce problème qui se manifeste chez elles par un manque de lubrification vaginale.

 

Problème d'excitation

    Comme pour l'homme, dans la panne sexuelle, le désir est au rendez-vous, mais le corps ne répond pas.

    Normalement, l'excitation sexuelle provoque un afflux de sang dans les corps caverneux du vagin. Mais contrairement à l'homme, chez la femme, ces organes ne sont pas étanches et laissent passer un liquide appelé transsudat vaginal La lubrification vaginale. En cas de panne sexuelle chez la femme, ce mécanisme ne se déclenche pas et le manque de lubrification entraîne une sécheresse vaginale.

    Il est important chez la femme de ne pas négliger les préliminaires, ce sont eux qui permettent à la femme d'être excitée, et de lubrifier son vagin.

   Chez la femme à la ménopause, le taux d'hormones sexuelles diminue et peut expliquer que ce trouble soit fréquemment rencontré à cette période.

   Le Viagra, le Cialis et le Levitra, utilisés dans les problèmes d'érection chez l'homme pourraient, peut-être permettre d'augmenter la lubrification vaginale.

 

Problème de désir

    Un manque de désir peut, lui aussi, être à l'origine d'une panne sexuelle chez la femme. La baisse de la libido entraîne un manque d'excitation avec comme conséquence une sécheresse vaginale.

 

     Si les problèmes masculins ont été bien étudiés, il n'en est pas de même de ceux des femmes, qui ne commencent qu'à peine à être pris en considération.

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #sexualité

        6319161517_3f664d9ace.jpgEn théorie, un sexologue est une personne spécialisée en sexologie, mais en pratique, pour exercer cette profession, il n'est pas obligatoire d'avoir un diplôme. Ce qui signifie que n'importe qui peut légalement ouvrir un cabiner de sexologie, y compris les charlatans.

 

Comment savoir ?

    Le premier praticien susceptible de renseigner les personnes désirant rencontrer un sexologue, c'est le médecin généraliste. Il sera le mieux placé pour détecter si le problème est physique ou psychologique et à adresser ensuite chaque patients vers le spécialiste approprié. Il existe de même des généralistes sexologues.

    Tout dépend en fait de l'origine du trouble.

 

Physique

En cas de problème sexuel d'origine physique, il est possible de consulter :

- Un gynécologue, pour une femme ;

- Un andrologue pour un homme ;

- Un urologue.

 

Psychologique

Dans ce cas, il faut bien entendu se tourner vers un praticien rompu à la pratique psychologique :

- Un psychologue sexologue. Cinq de psychologie et trois ans de sexologie le rendent parfaitement apte à soigner les troubles sexuels d'origine psychologique ;

- Un psychiatre sexologue. Il a l'avantage d'être médecin, il peut prescrire des médicaments et ses consultations sont généralement prise en charge par la sécurité sociale.

- Le psychanalyste sexologue ;

- Le psychothérapeute sexologue.

 

    Dans ce domaine, assez libre, il est important de bien se renseigner avant d'engager sa confiance. En effet, il faut savoir que les diplômes ne sont pas nécessairement une garantie de compétence. Il faut se faire conseiller au préalable et fuir au moindre doute.

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #sexualité

     1723306491_64b831605f.jpgLe démon de midi, n'est pas une exclusivité masculine, les femmes, comme les hommes qui entre dans la force de l'âge, sont, elles aussi touchées par ce phénomène.

    Lorsqu'arrive la cinquantaine, la routine s'est souvent installé dans le couple. Depuis longtemps, les sorties surprises, les petites virées sympas improvisées, ont fait place aux soirées prévues plusieurs semaines à l'avance et toujours identiques les unes aux autres.

 

Du côté masculin

    Pourtant les hommes de la cinquantaine peuvent encore être très séduisants, mais leur femme n'est pas toujours apte à le leur montrer. Elle-mêmes, trop partagées entre leurs responsabilités au travail et leurs oucis domestiques, accordent moins d'attention à leur mari et leur prodigue plus de reproches que de compliments. L'homme qui se pose de nombreuses questions sur sa virilité en voyant sa jeunesse s'envoler peut parfaitement succomber au charme d'une toute jeune femme.

 

Du côté féminin

    La femme, plus portée sur son apparence physique et qui voit des rides s'installer peut très bien tomber dans les bras d'un homme beaucoup plus jeune qu'elle.

 

Tout y est-il avantage ?

    L'homme et la femme qui se retrouvent avec une nouvelle maîtresse ou un nouvel amant, plus jeune ont le sentiment de retrouver leur jeunesse et même leur adolescence. Et c'est ce plaisir qui est le plus souvent recherché.

    Hormis les quelques cas où le sentiment amoureux est partagé par les deux partenaires, la plupart du temps, ce n'est que le fait d'être rassuré sur sa virilité pour l'homme et sur son apparence pour la femme qui font durer ces couples.

    La réalité est souvent décevante, et les couples légitimes finissent par avouer leur égarement à leur conjoint, pour découvrir la similitude de leurs pensées.   

 

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #sexualité

    38224708_518dc7d8c8.jpgSurtout connu pour les positions sexuelles, le Kâmasûtra est en fait un recueil de textes traitant de l'amour. C'est un Hindou, un certain Vatsyayana qui entreprit au début de l'ère chrétienne de réunir en un seul volume tous les textes qui existaient déjà depuis plusieurs siècles sur le sujet.

 

Composition

Le livre fait environ 250 pages réunies en 7 chapitres.

- Un seul chapitre de cinq pages traite des positions, certainement la partie la plus connue des Occidentaux.

    Cette connaissance des positions, qui sont simplement décrites dans le Kâmasûtra, provient d'autres ouvrages écrits bien après lui.

Les autres chapitres traitent :

- Du mariage ;

- Du rapport entre les hommes et les femmes hors du mariage ;

- Des courtisanes, pour obtenir le respect des hommes ;

- Des moyens médicinaux d'augmenter le désir.

 

Importance

    Le Kâmasûtra est écrit dans un style tout à fait naturel, mais la pudeur est reconnue comme un phénomène parfaitement normal (la femme ne doit pas faire des avances). Le livre étant destiné depuis de nombreux siècles, à enseigner, aux jeunes gens et aux jeunes filles, les moyens pour tirer de leur corps, le maximum de plaisir sexuel.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>
- bids2 - site3