Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog de alain.suze

Le blog de Alain SUZE Des articles sur la santé, sur la forme et le bien-être, sur la diététique, et sur la littérature.

Articles avec #addictions catégorie

Publié le par alain.suze
Publié dans : #Addictions

     1763671077_7b6a2c01ee.jpgLe cannabis est un composé chimique appelé D 9 Tétrahydrocannabinol qui appartient à la famille des stupéfiants

 

Présentation

Le cannabis est une plante qui se présente sous trois formes :

- L'herbe : La marijuana constituée par les feuilles, la tige et les sommités fleuries ;

- Le haschich : Le shit qui est une résine obtenue à partir des sommités fleuries ;

- L'huile. Plus concentrée, mais peu utilisée.

 

Les effets

Le cannabis provoque une sorte d'ivresse qui peut durer de 2 à 10 heures, avec :

- Une euphorie ;

- De la somnolence ;

- Une sensation de bien-être.

Mais il provoque aussi :

- Une dépendance ;

- Des troubles de la mémoire et de la parole ;

- Des troubles de la coordination motrice ; 

- Une incapacité à effectuer les tâches les plus complexes ; 

- Des attaques de paniques et des bouffées délirantes.

Tous ces effets sont réversibles.

 

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #Addictions

    1674961115_8cf2418913.jpgL'héroïne est une drogue de synthèse obtenue à partir de la morphine. Elle appartient à la famille des opiacés.

 

Composition

    L'héroïne, ou diéthylmorphine, se présente sous la forme d'une poudre blanche, qui, une fois diluée et chauffée, est prise par voie intraveineuse. Elle peut aussi être sniffée et fumée.

 

Effets

    L'héroïne provoque aussitôt son injection un sentiment d'euphorie et d'extase appelé flash. L'héroïne agit comme un puissant tranquillisant et antidépresseur.

   Après le flash, des nausées, une somnolence et un ralentissement du rythme cardiaque sont souvent rencontrés.

Mais l'héroïne provoque aussi :

- Une dépendance. Les effets euphorisants ne durent en général que quelques semaines. Ensuite l'état de manque s'installe ;

- De l'anxiété ;

- Des insomnies ;

- Un risque d'insuffisance respiratoire, qui peut entraîner le mort.

 

Traitement

Il repose sur la méthadone et le Subutex

   Ces produits doivent être prescrits et consommés dans le cadre d'une cure de désintoxication, afin d'éviter une nouvelle dépendance.

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #Addictions

   Le crack est un produit addictif, dérivé de la cocaïne.3611044935_802f9feb7f.jpg

 

Composition

    Le crack est composé de cocaïne La cocaïne, mais aussi de bicarbonate de soude, et d'ammoniaque.

    Il se présente sous forme de petits cristaux qu'il faut chauffer pour en inhaler la fumée.

 

Effets

Le crack provoque :

- Le même type d'effets que ceux de la cocaïne, mais de manière plus intense et plus brève ;

- Des hallucinations ;

- Des comportements violents.

 

Mais il provoque aussi :

- Une très forte dépendance ;

- Des épisodes paranoïdes, et suicidaires ;

- Une altération du cerveau ;

- Une altération des voies respiratoires ;

- Des arrêts respiratoires et des arrêts cardiaques, pouvant même entraîner la mort.

 

    Le crack est une drogue très puissante, entraînant une très forte dépendance, compliquant souvent le traitement.  

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #Addictions

    2263289897_0f13a7e58a.jpgLa cocaïne est une substance extraite des feuilles du cocaïer, un arbre originaire d'Amérique du Sud. Elle se présente sous la forme d'une poudre blanche.

    Elle se consomme en injections, en prises (sniffées), et, elle peut également être fumée.

 

Ses effets

La cocaïne provoque :

- Une euphorie avec un sentiment de puissance ;

- Une indifférence à la douleur et à la fatigue ;

- Une levée des inhibitions.

Mais elle entraîne aussi :

- Une très forte dépendance ;

- Un sentiment de dépression ;

- Une contraction des vaisseaux sanguins, entraînant la nécrose des tissus irrigués ;

- Des troubles du rythme cardiaque ;

- Des troubles psychiques, comme de l'anxiété, de l'insomnie, et finalement des délires paranoïdes.

 

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #Addictions

   4278659537_069dbc8a4c.jpg  L'ecstasy appartient à un nouvelle série de molécules issues de l'évolution de la chimie.

   

Composition

    L'ecstasy est principalement composée d'une molécule appelée méthylènedioxyméthamphétamine (méthylène-dioxy-meth-amphétamine), substance synthétisée en 1912 pour augmenter les effets des amphétamines. Ce produit n'a jamais reçu d'autorisation de mise sur le marché (AMM), mention obligatoire pour qu'un médicament puisse être prescrit au public. 

On peut aussi trouver :

- Des amphétamines ;

- Des  antalgiques ;

- Des hallucinogènes ;

- Des anabolisants ;

- De la caféine, de l'amidon, du savon, des détergents, etc.

   

Présentation

    L'ecstasy est présentée généralement sous forme de comprimés de différentes couleurs et ornés de motif divers.

     L'ecstasy est fabriquée par synthèse dans des laboratoires clandestins, des produits nouveaux sont régulièrement synthétisés.  

 

Effets

-   L'ecstasy provoque une légère euphorie, une sensation de bien-être et de plaisir. Elle provoque aussi une exacerbation des sens, une relaxation et un sentiment de comprendre les autres. 

- D'autre part, l'ecstasy entraîne une déshydratation, des troubles de rythme cardiaque, une augmentation de la tension artérielle et une dépendance psychique.

   Les effets secondaires varient aussi en fonction de la composition exacte du comprimé.     

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #Addictions

   365016412_3dafa83beb.jpgL'addiction au sexe fait partie des dépendances sans substance, comme l'est aussi l'addiction aux jeux, il s'agit d'une addiction dite comportementale.

 

Définition

  La dépendance au sexe est un comportement sexuel poussé à son extrême en fréquence et en intensité. On peut avoir :

- Une dépendance physique solitaire, comme la masturbation lorsqu'elle devient compulsive ;

-   Une dépendance virtuelle sur des sites internet ;

-   Une dépendance à des relations sexuelles à un nombre incalculable de partenaires.

-  Les dépendances particulières appelées paraphiliques : Ce sont des comportements comme l'exhibitionnisme, ou d'autres, comme le fétichisme, qui deviennent compulsifs lorsqu'ils envahissent la vie de la personne et deviennent incontrôlables.

Conséquences

Ce sont celles de toutes les addictions, avec ici en plus une conotation sexuelle :

- Perte de la vie sociale et familiale, rupture des couples ;

- Perte financière souvent importante ;

- Infections sexuellement transmissibles ;

- Perte de son travail ;

- Dépression.

 

Traitement

  Les personnes addictes sexuellement éprouvent en général un grand vide intérieur qu'elles cherchent à remplir. Malheureusement, les dépendances sexuelles soulagent temporairement leur souffrance, mais ne l'empêchent pas de revenir.

  Pour espérer sortir du cercle vicieux de la dépendance, il faut d'abord que les personnes concernées en aient le désir et le courage, car ce comportement permet de tenir les angoisses à distance.

  La deuxième partie sera d'entreprendre une psychothérapie pour redonner de l'estime de soi à ces  personnes qui sont tombées dans ce comportement.

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #Addictions

  6339994672_356dd84937.jpgLes addictions portent à la fois sur des produits et sur des comportements. Il s'agit d'une dépendance (le fait de ne plus pouvoir se passer du quelque chose, malgré que ce soit nocif) physique et psychologique. 

  En France, envirion 100 000 personnes meurent chaque année d'une addiction à une substance psychoactive.

 

Les produits

  Ils sont nombreux, certains sont légaux et en vente libre, d'autres sont interdits à la vente et à la consommation.

  On trouve :

- Le tabac : sa consommation est en légère régression depuis 2004 ;

- L'alcool : Il y a treize millions de consommateurs réguliers en France, et les français consomment l'équivalent de trois verres d'alcool par habitant et par jour ;

- Les drogues illégales, les plus connues sont le cannabis, (ou tétra-hydro-cannabinol), la cocaïne, la morphine, l'héroïne, mais on trouve aussi d'autres produits, comme l'ecstasy, et bien d'autres.

 

Les addictions comportementales

  Parmi ce type d'addiction, on trouve celles d'achats compulsifs, celles liées au sexe, ou encore celles liées aux jeux.  

 

Lutte et traitement

   Aujourd'hui, on ne lutte plus contre une seule dépendance, mais de manière globale.

  Les traitements sont basés sur la psychothérapie en traitement de fond et sur des produits de substitution lorsqu'ils existent.

 

Voir les commentaires

Publié le par alain.suze
Publié dans : #Addictions

  Les réseaux sociaux ont pris une très grande importance dans la vie du public. Pour pre74688743_f7572c4f26.jpguve, le géant toute catégorie facebook, qui affichait en début d'année un peu plus de 20,50 millions de profils, rien qu'en France, soit plus de 31 % de la population. Les réseaux sociaux, c'est aussi sur Tweeter avec 1,5 million de français qui gazouillent actuellement sur ce site.

Alors, face à ses concurrents d'une grande puissance, Google + risque d'avoir fort à faire.

 

  Le premier point négatif est l'impossibilité d'utiliser un pseudo. Sur google +, c'est sous votre nom que vous vous présentez. Un inconvénient pour tous ceux qui ne souhaitent pas voir certaines informations circuler de manière un peu tropvoyante, aux yeux de tous. Facebook permet lui, d'utiliser un pseudo, pour une plus grande liberté de mouvements, comme d'éviter certaines requêtes non désirées.

  Google a donc décidé de se démarquer en proposant à ses futurs adhérents de pouvoir communiquer comme dans la vraie vie.

  Pour cela, il permet à chacun de déterminer ses propres cercles de connaissances, sans qu'ils s'imbriquent les uns dans les autres. C'est vous qui décidez qui peut recevoir telle information que vous mettez en ligne et qui ne peut pas.

 

  Google s'est aussi penché sérieusement sur l'ergonomie, bien que le premier contact soit passablement laborieux, mais à chaque nouveauté de facebook, c'est aussi le cas.

 

  Mais, si nous sommes tous friands de nouveautés, nous n'aimons pas beaucoup être obligés de changer nos habitudes, nous préférons avant tout notre confort. Alors, à moins de trouver une véritable révolution s5684115572_55bc83414f.jpgur Google +, les internautes franchiront-ils le pas ? Prévue pour être lancé d'ici à la fin de l'année, Google + à déjà proposé sa version béta qui, elle, a attiré 25 millions d'internautes, ce qui est un véritable record pour un site internet. Mais, en France, il n'y a pour le moment que 500 000 adeptes.

  Il semble donc que Google + ait encore du travail pour rivaliser avec son principal concurrent, du moins dans notre pays.

Voir les commentaires

- bids2 - site3